Comment collaborer avec des médias influents ?

Rien ne sert d’avoir fait l’invention du siècle si elle doit
rester indéfiniment dans l’ombre d’un grenier… De même, vous pouvez avoir eu
une idée de génie en concevant un produit ou un service innovant tout à fait en
phase avec le marché actuel, mais cela ne donnera rien de probant si vous ne
faites pas l’effort de le faire connaître.

Sans cela, un concurrent ne tardera pas à forger un concept identique et, lui, à en récolter tous les fruits… C’est tout l’enjeu : communiquer, se faire connaître, grandir, dominer la concurrence. Pour parvenir à ces fins, plusieurs options sont à portée de main : nous nous arrêterons plus particulièrement sur celle de la collaboration avec des médias influents. L’objectif ? Tirer parti de leur influence, bien sûr !

L’influence à l’heure du numérique

Aujourd’hui, la communication est le nerf de la guerre. Elle est connue sous différentes facettes, dont l’une des plus efficaces et tendances est l’influence. Cette dernière est fortement appréciée des consommateurs dans la mesure où elle propose un contenu réellement intéressant, et surtout ciblé. Elle se différencie ainsi des publicités jugées beaucoup plus intrusives et violentes, comme peuvent l’être les bannières display ou encore les newsletters publicitaires.

Le marketing d’influence sert notamment à faire connaître
ses prestations, à entretenir une bonne image de marque, à fidéliser ses
clients, à acquérir ou convertir de nouveaux prospects et à se démarquer
– positivement bien entendu – de ses concurrents. Si ce concept n’est
pas nouveau, il a cependant élargi le champ de ses possibles avec le tournant
digital. L’influence peut également servir à améliorer son référencement, autre
versant – 100 % numérique celui-ci – de l’image de marque en
quelque sorte.

On comprend donc que l’influence puisse se monnayer,
parfois à prix fort, jusque sur les réseaux sociaux !
Les marques ont
tout intérêt à recourir aux services des éditeurs de sites pour se lancer, se
maintenir et croître. Celle qui ne suivrait pas le mouvement se condamnerait
immanquablement aux oubliettes.

Les articles sponsorisés
pour sortir du lot ?

Aujourd’hui, la réussite passe de plus en plus souvent par l’achat d’articles sponsorisés : ceux-ci permettent en effet de s’appuyer sur l’authenticité et le style d’un influenceur éditorial, lequel saura s’adresser à sa communauté avec les mots qu’il faut. Les marketeurs ont parfois du mal à l’accepter, mais une production de contenu par un influenceur est souvent plus efficace, car moins commercial qu’un contenu de marque.

L’influence existe à différents niveaux. Tout en haut de la pyramide de l’influencer marketing, nous trouvons les méga-influenceurs. Il peut s’agir de noms déjà connus et fermement établis dans l’audiovisuel ou dans la presse écrite – à titre d’exemples.

À l’opposé, nous trouverons à la base de cette pyramide une
infinité de nano-influenceurs, à l’instar de tous ces blogueurs passionnés
touchant une communauté restreinte mais potentiellement très fidèle et engagée.

Entre les deux, il existe une multitude de
micro-influenceurs et macro-influenceurs. De cette façon, il n’est pas un seul
acteur économique qui ne puisse s’offrir des campagnes de publicité native
efficaces à son échelle.

Mais est-ce vraiment possible de bénéficier de l’autorité
des médias influents de son secteur en collaborant avec eux ? Oui, mais
seulement si l’on s’en donne les moyens…

Entrer en contact et collaborer avec des médias influents

Sur le papier, tout est joli. L’influence, ça fonctionne et
ça peut rapporter gros. C’est le moyen d’entrer – et de rester – dans
la cour des grands. Mais tout devient subitement plus difficile lorsqu’il s’agit
de passer à l’action…

  • Repérer les médias influents pertinents pour sa propre marque ;
  • Les contacter ;
  • Les briefer ;
  • Les suivre ;
  • Les payer.

Autant d’actions qui relèvent d’un travail de longue
haleine, chronophage, sans compter les confusions possibles, chaque média
pouvant avoir sa propre façon de fonctionner !

Heureusement, aujourd’hui, il existe des plateformes centralisées comme getfluence pour mâcher tout ce travail. Un tel outil permet de gagner du temps et facilite les collaborations, en proposant aux annonceurs un catalogue fourni et international de sites influents aux prestations clairement définies et décrites.

Pour quels besoins ?

Tous les besoins inhérents aux collaborations entre les éditeurs de médias influents d’un côté et les marques de l’autre sont pris en compte. Le confort est au rendez-vous avec l’automatisation des tâches les plus rébarbatives (l’aspect comptable par exemple, mais aussi la recherche de sites en fonction de nombreux critères de sélection). Il existe une grande variété de services annexes, inclus dans l’utilisation de la plateforme, comme la recherche de nouveaux sites en fonction des besoins ou encore l’aide à la constitution de briefings et de campagnes.

L’interface, avec l’équipe qui l’anime, assure le suivi des
campagnes réalisées, tandis qu’elle offre parallèlement des garanties non
négligeables en comparaison des collaborations « directes ».

Cerise sur le gâteau : l’effet d’échelle (ou de volume,
si vous préférez) permet aux médias influents d’afficher des prix défiant toute
concurrence, ce qui rend les médias les plus influents du web davantage
accessibles. C’est clairement une invitation à la recherche de notoriété, à
l’obtention de trafic qualifié et à l’amélioration de son référencement naturel
grâce à des relais de qualité.

Vous vous demandiez comment collaborer avec des médias influents sur le net afin de tirer profit de leur influence ? Eh bien, vous avez désormais toutes les cartes en main pour des débuts réussis en vous appuyant sur un intermédiaire spécialisé, rodé à toutes les facettes du secteur !

Article écrit en collaboration avec getfluence

Source: Webmarketing & co’m