Facebook lance son outil pour gérer son activité en dehors du réseau social

Il avait été annoncé il y a deux ans, Mark Zuckerberg lance enfin son déploiement à l’échelle mondiale.

Facebook permet à ses utilisateurs de mieux contrôler leur vie privée en dehors de l’application. Crédit : Pixabay / Pexels.

À l’occasion de la Journée de la protection des données, Mark Zuckerberg a annoncé le déploiement de son outil permettant de gérer l’activité de ses utilisateurs, lorsqu’ils n’utilisent pas l’application Facebook. Il avait été annoncé lors de la conférence F8 developer en 2018, à la suite du scandale Cambridge Analytica.

À quoi correspond l’activité en dehors de Facebook

L’activité en dehors de Facebook correspond aux données que les entreprises et les organisations partagent avec le réseau social lorsque vous interagissez avec elles, lors de visites sur leurs applications ou leurs sites internet. Ces informations parviennent au réseau social à travers les outils de Facebook Business, comme le social login ou le pixel de conversion. Ces outils de tracking ont une finalité de ciblage publicitaire :

« Des entreprises nous envoient des informations sur vos activités sur leurs sites et nous utilisons ces informations pour vous montrer des publicités pertinentes. Désormais vous pouvez voir un résumé de ces informations et les déconnecter de votre compte si vous le souhaitez », explique Mark Zuckerberg.

Quelles informations sont affichées et comment y accéder

Le réseau social affiche désormais le résumé de cette activité dans les paramètres de l’application. Différents types d’informations sont accessibles :

  • La manière dont Facebook a reçu votre activité
  • Le nombre d’interactions (l’ouverture d’une application, la connexion à un site via Facebook, quel contenu a été consulté, la recherche d’un article, l’ajout d’un article à un panier, une action d’achat ou un don)
  • L’activité sur les applications ou des sites auxquels vous vous êtes connectés à partir du login Facebook
  • L’activité envoyée par des fournisseurs de données et des agences marketing
  • Une activité indépendante de vos actions

Facebook précise que les informations de votre activité en dehors de l’application n’incluent pas « les listes de clients que les entreprises utilisent pour montrer des publicités pertinentes à un groupe unique de clients ».

Pour y accéder, il suffit de se rendre dans les paramètres du réseau social. Cliquez sur « Vos informations Facebook », dans le menu de droite, sur desktop. Sur la ligne correspondant à l’Activité en dehors de Facebook, cliquez sur le bouton « Voir », à droite, pour y accéder.

Vous pourrez afficher et effacer les données de votre activité, si vous ne souhaitez pas les partager avec les entreprises et les organisations que vous visitez en dehors de Facebook.

Les conséquences sur le ciblage publicitaire

Si les utilisateurs de Facebook vont désormais avoir plus de contrôle sur leur vie privée en dehors du réseau social, la mise en place de cet outil aura des conséquences évidentes sur le ciblage publicitaire. Les données partagées avec les marques permettent de personnaliser votre expérience, avec l’affichage de publicités sélectionnées à partir de vos informations personnelles, elles-mêmes récoltées grâce à vos données de navigation.

La gestion de son activité en dehors de Facebook va rendre plus difficile le ciblage publicitaire des individus, puisque ces derniers vont désormais pouvoir décider des données qu’ils souhaitent partager ou non avec les marques. Mais comme souvent, il y a fort à parier que l’outil soit dans les faits très peu, voire pas du tout, utilisé.

Dans les prochaines semaines, Facebook va également encourager ses 2 milliards d’utilisateurs à revoir leurs paramètres de confidentialité en utilisant l’Assistant de confidentialité, un autre outil mis à jour par les équipes du réseau social. Vous recevrez aussi des notifications, à chaque fois que vous utiliserez le login de Facebook sur des applications tierces.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com

Google simplifie son programme de protection avancée de vos données

 

Le processus d’activation du programme est désormais plus simple et il intègre l’iPhone comme clé de sécurité pour déverrouiller un compte Google.

Vous pouvez désormais utiliser un iPhone pour accéder à votre compte Google. Crédits photo : Google.

Avec les nombreuses fuites de données personnelles, les géants du web sont de plus en plus sur la sellette. À l’approche des prochaines élections américaines, la tension monte d’un cran. L’enjeu : assurer un niveau de protection optimale pour la sécurité des comptes de leurs utilisateurs.

Dans un tweet, le PDG de Google Sundar Pichai a annoncé que le niveau de sécurité de son programme de protection avancée avait atteint un « niveau de sécurité le plus élevé » pour tous les produits et services du géant américain.

Parmi les nouveautés lancées par la firme, le processus d’activation du programme est simplifié et il sera possible d’utiliser un iPhone pour déverrouiller un compte, et non plus seulement un smartphone sous Android.

Une méthode d’authentification simplifiée

Il était auparavant nécessaire d’avoir deux clés de sécurité pour répondre aux mesures de sécurité exigées par Google, avec comme seule possibilité d’utiliser un téléphone Android comme mobile. La firme de Mountain View vient d’autoriser les appareils sous iOS pour pouvoir s’inscrire au programme et utiliser un iPhone pour déverrouiller son compte avec une adresse Gmail.

Cette méthode d’authentification avec un mobile offre plus de sécurité que la double authentification précédemment en place. Votre smartphone devra se situer à proximité de votre ordinateur. Google s’appuie sur la connexion Bluetooth de l’iPhone (ou iPad), ou de votre téléphone Android, pour le transformer en clé de sécurité. Google remplace ainsi la clé de sauvegarde physique qu’il demandait dans la version précédente de son programme.

Comment activer le programme de protection avancée de Google depuis un mobile

Pour activer le programme de protection avancée de Google à partir de votre mobile, il suffit de télécharger et de s’inscrire au programme Google Smart Lock app. Les versions requises pour y participer sont :

  • Android 7 et les versions ultérieures
  • iOS 10 et les versions ultérieures

Si elle n’est plus exigée pour se connecter au programme, Google recommande toujours d’enregistrer et sauvegarder ses données personnelles à partir d’une clé physique.

Le programme de protection avancée de Google vise en particulier les journalistes, les activistes, les chefs d’entreprise, les leaders d’opinion ou encore les équipes de campagnes électorales, qui seraient les plus susceptibles d’être visés par une attaque ciblée en ligne.

Il propose trois fonctionnalités majeures : une meilleure défense contre les tentatives de phishing, un accès tiers limité (seuls les sites et applis autorisés par Google et jugés comme dignes de confiance pourront vous demander de vous authentifier à partir d’un compte Gmail ou Drive) et le blocage de la récupération de comptes frauduleux pour éviter toute tentative d’usurpation d’identité.

[embedded content]

[embedded content]

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com