Facebook met fin à la règle des 20 % de texte pour les images des publicités

Facebook recommande tout de même de limiter le texte dans les publicités.

Les community managers aiment ça. © wachiwit – stock.adobe.com

Facebook supprime la limite de texte dans les images

Facebook met fin à la règle des 20 % de texte pour les publicités. Dans un email transmis à ses clients, le réseau social indique : « chez Facebook, nous perfectionnons constamment les moyens d’améliorer la qualité des publicités sur notre plateforme. L’un des moyens consiste à revoir l’efficacité et l’impact des contrôles de qualité des annonces ». Facebook évoque ici le fait de mesurer la part du texte dans une image, comme le montre la suite du communiqué.

Nous ne pénaliserons plus les publicités avec des quantités de texte plus élevées dans les images.

Facebook précise ensuite que ni les enchères, ni la diffusion des annonces seront impactées par le pourcentage de texte des images intégrées aux publicités. Si l’annonce est discrète (un email reçu par certains comptes publicitaires…), Facebook a d’ores-et-déjà mis à jour sa page d’aide sur le texte dans les images publicitaires.

Facebook recommande toujours de limiter le texte dans les publicités

Si la règle des 20% n’est plus une règle stricte, Facebook précise que « les annonceurs sont toujours encouragés à réduire la quantité de texte dans les images ». Le réseau social explique avoir remarqué que « les images comportant moins de 20 % de texte étaient plus efficaces […]. [Facebook recommande] donc de faire preuve de clarté et de concision afin de véhiculer efficacement votre message ».

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle reste très intéressante pour ceux qui diffusent des publicités sur Facebook et Instagram. Les community managers, traffic managers et autres SEA ne sont plus limités par cette fameuse règle des 20 % de texte. Auparavant, les publicités comportant plus de 20 % de texte étaient rapidement repérées et bloquées par les systèmes de Facebook.

Si cette limite n’est plus appliquée, il conviendra tout de même de bien mesurer la performance des publicités comportant plus de 20 % de texte sur Facebook. Le réseau social a bien précisé que ces publicités étaient « en général » moins performantes, les annonceurs pourront désormais le vérifier directement en testant de nouveaux formats.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com

5 idées pour faire connaître son site Internet

On ne peut plus le nier : les sites internet font partie de notre quotidien. Tout le monde a besoin d’Internet pour pouvoir étudier, travailler et faire ses recherches. Sur 10 personnes, on peut affirmer que seuls deux d’entre elles ne l’utilisent pas…

Aussi, les nombreuses entreprises qui n’ont pas de site internet ont fait faillite, car les gens s’informent désormais de la crédibilité et des services d’une société en ligne. Pourtant, il est de plus en plus difficile de faire connaître son site web, car depuis la création d’Internet, leur nombre ne cesse de s’agrandir.

Pour y remédier, il existe certaines règles, notamment en marketing pour votre site.

Inscrire votre site sur les annuaires généralistes, thématiques ou locaux

C’est ici que tout commence : s’inscrire sur un annuaire en ligne est la première étape à franchir pour faire connaître son site internet. L’inscription sur un annuaire permettra à votre site d’être répertorié avec les milliers de sites qui existent. Il suffira de taper le domaine de votre site pour le faire apparaître.

Toutefois, il faut d’abord que votre site soit optimisé en SEO.  Selon votre type de site, vous pouvez choisir entre un annuaire généraliste et un annuaire thématique. Les annuaires généralistes sont ceux qui se trouvent la plupart du temps sur Internet. Ils sont classés par domaines d’activités et facilitent les recherches.

Les annuaires thématiques quant à eux sont différents, car il en existe beaucoup. Ils s’accordent avec un thème particulier comme : l’annuaire pour le sport, le tourisme, etc. Tout ce que vous avez à faire est donc de bien choisir le domaine qui correspond à votre site. Si votre site est en rapport avec le tourisme par exemple, vous pouvez l’inscrire sur un site d’avis Tripadvisor.

Contacter les influenceurs qui sont en rapport avec votre domaine

Dans ce paragraphe, on parle surtout de marketing pour votre site internet. Contacter les influenceurs est l’une des stratégies les plus efficaces pour faire connaître votre site, comme pour faire de la pub sur des articles, des marques ou autres domaines.

Les influenceurs sont des personnes qui sont déjà connues sur le web. En général, ce sont des youtubeurs, des blogueurs qui bénéficient d’une bonne réputation. Pour faire pencher la balance dans votre côté, l’idéal est donc de créer un partenariat avec un influenceur.

Il faut aussi bien choisir l’influenceur, si votre site parle de technologie, vous devrez rechercher un influenceur qui travaille dans ce domaine. Il fera la promotion de votre site à votre place et ainsi, celui-ci gagnera en notoriété dans les réseaux sociaux et les blogs. Plus l’influenceur est connu, plus les gens se référeront à ses recommandations et conseils.

Faire de vos clients des ambassadeurs de votre marque

La 3e stratégie à entreprendre pour faire connaître votre site internet est de transformer vos clients en ambassadeurs. Concrètement, il faut adopter un système de parrainage client pour gagner plus de notoriété. Le principe du parrainage consiste à rémunérer vos clients lorsqu’ils amènent de nouveaux clients sur votre site internet.

Il s’agit d’un système de marketing afin d’agrandir la popularité de votre site, une campagne publicitaire à couts réduits. Ce concept ne peut donc fonctionner qu’aux dépens de votre premier client. Si celui-ci est fidèle et passionné par le domaine d’activité de votre site, vous pourrez connaître une grande réussite, car il sera votre porte-étendard.

Ce premier client amènera ensuite de nouveaux clients qui eux amèneront à leur tour d’autres clients de leurs entourages par le « bouche-à-oreille » ou directement sur le web via des forums de discussion ou même des sites de parrainage. Autrement dit, le client en parle à ses proches, ses proches en parlent à d’autres et ainsi de suite.

Créer et partager des communiqués de presse

Les communiqués de presse sont une manière efficace pour promouvoir sa notoriété. Pour cela, il faut s’adresser aux journalistes et médias qui sont intéressés par votre domaine pour qu’ils se chargent de publier vos informations.

Il faut leur présenter votre site internet, vos activités et l’objectif que vous essayez d’atteindre avec ce site. Proposez-leur vos articles pour qu’ils puissent créer des rubriques qui pourraient susciter l’intérêt des lecteurs pour votre site. N’oubliez pas les médias locaux si vous avez une activité recevant du public (boutique, commerce, salle de sport, etc.).

Être présent sur les forums de discussion

L’inscription sur des forums de discussion est gratuite, simple et rapide. C’est le moyen le moins coûteux pour faire connaitre votre site internet, car vous aurez accès au public. Néanmoins, tout comme les autres étapes de promotion, vous devez choisir le bon forum qui s’accorde avec votre thématique.

Il faut aussi que le forum que vous voulez choisir soit actif et populaire, car il n’y a aucun intérêt à s’inscrire sur un forum où les gens ne passent qu’une fois par semaine par exemple. Après cela, vous devez être hyperactif sur le forum, partager et présenter le contenu de votre site pour que les membres commencent à s’y intéresser. Cela nécessite beaucoup de temps certes, mais le résultat sera positif si vous vous y mettez à fond.

Conclusion

Naturellement, il existe de nombreuses approches pour promouvoir votre site Web en plus des conseils présentés. La stratégie la plus efficace dépendra en grande partie de votre environnement concurrentiel et des ressources à votre disposition : temps, compétences, taille de l’équipe, etc.

La promotion d’un site Web ou d’une entreprise ne doit pas nécessairement se faire uniquement sur Internet. Elle peut également se faire en dehors de ce support, ce qui n’est probablement pas aussi efficace que de le faire en ligne. Néanmoins, cela peut vous ramener de nouveaux prospects ou visiteurs qui n’auraient pas connu votre site d’une autre manière.

Pour promouvoir un site Web en dehors d’Internet, il suffit d’inclure votre adresse et une invitation à le visiter sur votre support : brochures, dépliants, cartes de visite, affiches et flyers, autocollants sur les véhicules de votre entreprise ou votre propre voiture, t-shirts ou casquettes publicitaires des employés, divers produits (stylos, porte-clés, almanachs…) que vous donnez à vos clients.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà eu des impacts positifs grâce à l’une de ces stratégies, ou une méthode que je n’ai pas mentionnée ?

Source: Webmarketing & co’m

Instagram est le réseau social le plus utilisé par les jeunes en France, devant Snapchat et Facebook

S’il est encore utilisé par certains millennials, Facebook est le réseau social que les jeunes ont le plus supprimé en 2019, tous âges confondus.

Plus de 4000 jeunes de 16 à 25 ans ont répondu à une enquête sur leurs usages des réseaux sociaux. Crédits photo : Diplomeo.

Selon l’enquête menée par Diplomeo sur les pratiques des jeunes sur les réseaux sociaux, Instagram est le plus utilisé, avec 81% d’utilisation chez les jeunes âgés de 16 à 25 ans (+8 points par rapport à l’année dernière). Après avoir été au coude à coude avec l’application au fantôme l’an dernier, Instagram devance désormais Snapchat (74%, +1 point), tandis que la popularité de Facebook a sévèrement dégringolé auprès des millennials (61%, -6 points).

Sur la tranche des 16-18 ans, Instagram dépasse de seulement 4 points Snapchat, tandis que Facebook arrive loin derrière (36%). L’utilisation du réseau social co-fondé par Mark Zuckerberg est un peu plus massive auprès des 19-21 ans (66%) et des 22-25 ans, pour lesquels il reprend son ancien statut de leader, avec 77% d’utilisation, devant Instagram (70%) et Snapchat (56%).

Tous âges confondus, ils sont 33% à utiliser Twitter, 23% Linkedin et 17% Pinterest. Malgré des chiffres records de téléchargements en 2019, TikTok n’est utilisé que par 10% des 16-25 ans, selon l’étude, avec un pic à 15% pour la tranche des 16-18 ans.

Facebook, réseau social le plus supprimé par les jeunes

Parmi les autres résultats de la 3e édition de l’enquête menée auprès de 4312 jeunes, Facebook décroche la palme du réseau social le plus supprimé (12%), toutes tranches d’âges confondues, devant Snapchat (9%), Twitter (8%) et Instagram (6%).

Pour les 16-25 ans, les raisons de la suppression d’un réseau social sont multiples :

  • 57% l’ont fait parce que le contenu ne les intéressait pas,
  • 55% parce qu’ils n’en avaient plus besoin,
  • 36% parce qu’ils n’y partageaient plus rien,
  • 17% pour protéger leurs données personnelles,
  • 14% parce qu’ils étaient trop accros.

Pourquoi les jeunes continuent d’utiliser les réseaux sociaux

Suivre les actualités (78%), parler avec leurs amis (72%), se détendre (61%) ou avoir des nouvelles de leurs contacts (52%) sont les principales raisons pour lesquels les jeunes utilisent les réseaux sociaux en 2019. Si leur utilisation conserve un caractère très addictif pour 44% d’entre eux, 2 jeunes sur 10 déclarent qu’ils pourraient s’en priver.

Moins de 2h par jour sur les réseaux sociaux

Dans la majorité des cas (56%), les jeunes passent moins de 2h chaque jour sur les réseaux sociaux. Pour 1/3 d’entre eux, leur temps d’utilisation oscille entre 3h et 5h. 12% des 16-25 ans se connectent à leurs comptes pendant 5h ou plus.

4 jeunes sur 5 travaillent déjà sur les réseaux sociaux avec leurs camarades ou leurs collègues. Facebook est le média le plus représenté (36%), devant Snapchat (32%) et Instagram (19%). 1/3 d’entre eux aimeraient devenir community manager ou influenceur.

À lire également
Les résultats de l’enquête community manager 2019

Les sentiments associés au réseaux sociaux : de l’amusement au cyberharcèlement

Plus de 70% des jeunes trouvent de l’amusement dans l’utilisation des réseaux sociaux, 30% d’entre eux ressentent de la joie et de la motivation, tandis que 20% des 16-25 ans éprouvent du bonheur et du calme. Ils sont moins nombreux à les associer à des sentiments négatifs : la perte de confiance en soi (17%), la tristesse (16%), la haine (13%) ou encore le désespoir et l’angoisse (10%). Selon l’étude, 12 % des répondants déclarent qu’ils ont déjà été victimes de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com

Un outil gratuit pour programmer vos publications et stories Instagram

Je vous avais déjà parlé de Combin qui vous propose un outil pour développer votre communauté et gérer votre marketing sur Instagram. La société a lancé un nouvel outil gratuit pour programmer vos publications et stories Instagram. Voyons voir cela ensemble…

Sur le site Combin, vous avez désormais le choix entre
deux outils :

  • Combin Growth, qui correspond à l’outil historique et vous permet de développer vos communautés Instagram grâce à l’automatisation de certaines actions (follow, unfollow, like, commentaire…) ;
  • Et le petit nouveau, Combin Scheduler qui, lui, permet de programmer les publications et stories.

Combin Scheduler : planifiez facilement vos publications et stories

Grâce à ce nouvel outil, vous pouvez planifier vos
contenus Instagram facilement
sans avoir à vous connecter au réseau social comme
avec certains outils. Une vraie programmation aussi bien du côté des
publications classiques que des stories.

Vous pouvez les programmer tout de suite ou les planifier
des semaines voir des mois à l’avance. Libérez-vous du temps pour vos
actions de community management plus stratégiques.

Programmer publication Instagram

L’outil intègre une fonctionnalité pour optimiser la taille
de vos photos au format Instagramable. Vous pouvez zoomer, recadrer, changer la
taille au format carré, vertical, portait, paysage comme bon vous semble.

Recadrer photo Instagram

Il est également possible de renseigner vos mentions,
hahstags et lieux comme si vous étiez sur votre application Instagram.

Encore une fonctionnalité intéressante qui vous fera gagner
un temps considérable dans vos actions de community management : le
chargement en lot des stories.
Sélectionnez d’un coup les images pour les
ajouter en lot dans vos stories.

Programmer stories Instagram

En quelques clics vous créez ainsi de nombreuses stories !

Pour vous faire une idée, voici une vidéo de présentation :

A vous de jouer !

L’outil planificateur Instagram est gratuit, que demander de plus. Il est de plus, disponible en français.

Cliquez ici pour tester

Source: Webmarketing & co’m