Étude sur l’usage d’Internet et des réseaux sociaux dans le monde en 2020

4,54 milliards d’internautes, 3,8 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux, plus de six heures passées par jour sur Internet… Hootsuite et We Are Social ont publié leur grande étude annuelle sur l’usage du web et des réseaux sociaux en 2020.

Les chiffres clés d’Internet et des réseaux sociaux dans le monde en 2020. Crédits photo : We Are Social / Hootsuite.

Internet en 2020 : les chiffres clés

Parmi les nombreuses statistiques dévoilées par l’étude, nous avons compilé les principaux chiffres à retenir. Sur 7,75 milliards d’individus dans le monde, on recense :

  • 5,19 milliards d’utilisateurs de téléphones (67%)
  • 4,54 milliards d’internautes (59%)
  • 3,8 milliards d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux (49%)
  • 3,75 milliards d’utilisateurs des médias sociaux sur mobile (99%)

Comparé à l’année précédente, le nombre d’internautes a augmenté de 7% (+297 millions), soit une progression deux fois moins importante qu’entre 2018 et 2019 (+13%). Si le nombre de mobinautes a grimpé de 2,4% (+124 millions), c’est la part des utilisateurs des réseaux sociaux qui a connu la plus forte croissance entre 2019 et 2020, avec 321 millions d’individus supplémentaires à se connecter aux médias sociaux (+9,2%).

Alors que la pénétration d’Internet était la plus forte en Amérique du nord l’an dernier, cette partie du monde est désormais devancée par l’Europe du nord et de l’ouest qui reprennent les devants, avec respectivement 95% et 92% de la population utilisant ce service. L’Amérique du Nord pointe en troisième position en 2020 avec 88% de taux de pénétration d’Internet.

Sans surprise, le centre et l’est de l’Afrique représentent les deux zones géographiques les moins connectées du monde, avec 22% et 23% d’internautes. Parmi les pays ayant enregistré la plus forte croissance d’utilisateurs d’Internet entre 2019 et 2020, on retrouve là aussi le Centrafrique (+40%), suivi par l’Asie du sud (+20%), l’Asie de l’ouest (+11%), les Caraïbes (+8,5%) et l’Asie du sud-est (+8,2%).

6h43 par jour sur Internet

En moyenne, un internaute a passé 6h43 par jour sur Internet au cours du 3e trimestre 2019, en recul de 0,7% par rapport à 2018. Avec 5h08, soit trente minutes de plus qu’en 2018, les Français restent sous la moyenne. Les Philippins sont les internautes les plus actifs avec 9h45 d’utilisation d’Internet en moyenne, repassant sous les 10 heures par jour fin 2019.

La part du mobile a connu une croissance particulièrement importante entre 2019 et 2020 : 92% des internautes se sont connectés à Internet à partir de leur mobile, soit un total de 4,18 milliards de mobinautes. En moyenne, ils ont passé 3h22 sur internet à partir de leur smartphone, contre 3h21 sur un ordinateur.

La qualité de la connexion à Internet continue de connaître de grandes variations entre les différentes régions du monde. En 2020, la vitesse de connexion moyenne d’une ligne fixe à Singapour dépasse les 200 Mbps. Elle est 16 fois plus rapide qu’au Nigéria (12 Mbps). La moyenne se situe à 73,6 Mbps, soit près de 20 Mbps de mieux que l’année précédente. La France se classe en 7e position, avec 131,3 Mbps, en nette amélioration par rapport à l’an dernier (+33,4 Mbps).

Sur mobile, les vitesses de connexion poursuivent leur progression. La Corée du Sud bénéficie de la meilleure vitesse de connexion (103,2 Mbps). Si la moyenne mondiale se situe à 32 Mbps, la France reste loin derrière avec une vitesse de connexion de 45,8 Mbps.

Google, YouTube et Facebook sont toujours les sites les plus visités

Aucun changement pour le trio, composé du moteur de recherche américain Google, suivi de son service de vidéos en ligne YouTube, et du réseau social Facebook, qui truste cette année encore le podium des sites web les plus visités. Derrière, on retrouve Baidu, l’encyclopédie en ligne Wikipédia, Twitter et Instagram. Le temps de session moyen est le plus élevé sur YouTube avec 23 minutes par visite.

Les internautes passent en moyenne 11 minutes sur Facebook, 10 minutes sur Google, 9 minutes sur PornHub et Netflix. Ces chiffres sont fournis par Similarweb. Les résultats sont différents selon Alexa, avec le site de e-commerce chinois Tmall, qui devance Facebook au classement. La plateforme d’Alibaba réussit à placer trois de ses sites parmi les 20 sites les plus visités de l’année dans le monde.

Parmi les autres chiffres dévoilés par l’étude de We Are Social et Hootsuite, notons un focus sur la désinformation et les fake news. C’est au Brésil que le plus grand nombre d’adultes de plus de 18 ans parviennent à faire la différence entre une information et une fake news sur Internet (85%), devant le Portugal (75%) et l’Afrique du sud (70%). La France est 9e (67%), à égalité avec les États-Unis et le Chili. La moyenne mondiale se situe à 56% d’internautes.

L’inquiétude des internautes sur l’utilisation de leurs données personnelles a également été mesurée. Les Colombiens (80%), les Brésiliens, les Mexicains et les Portugais (79%) sont les plus inquiets à ce sujet. Les internautes américains (66%) se situent juste au-dessus de la moyenne mondiale (64%), à l’inverse des Français (60%), qui sont un peu plus confiants.

Les réseaux sociaux en 2020 : les chiffres clés

Près d’un individu sur deux utilise régulièrement les réseaux sociaux (49%) à l’échelle mondiale. Ce sont les Émirats Arabes Unis qui ont le taux de pénétration le plus haut (99%), suivent Taïwan (88%) et la Corée du Sud (87%). 60% des Français sont des utilisateurs des réseaux sociaux.

En chiffres absolus, l’Inde, la Chine et l’Indonésie sont les trois pays avec le plus grand nombre de nouveaux utilisateurs des réseaux sociaux en 2020.  En moyenne, un internaute est inscrit sur plus de 8 réseaux sociaux et 43% d’entre eux les utilisent dans un cadre professionnel. Les internautes passent en moyenne 2h24 minutes sur les médias sociaux. Ce chiffre est en légère hausse, avec deux minutes supplémentaires par rapport à 2019 (+1,4%).

Ce sont les Philippins qui se connectent le plus longtemps aux réseaux sociaux (3h53). En France, les internautes utilisent 1h42 en moyenne de leur temps sur les réseaux sociaux.

Le top 10 des réseaux sociaux en 2020

Sur les 10 plateformes les plus populaires, on retrouve les applications Facebook, YouTube, les médias conversationnels comme WhatsApp et Messenger, ainsi que les réseaux asiatiques, mais aussi Instagram ou encore TikTok, qui réalise un bond dans ce classement.

  1. Facebook – 2,45 milliards
  2. YouTube – 2 milliards
  3. WhatsApp – 1,6 milliard
  4. Facebook Messenger – 1,3 milliard
  5. WeChat / Weixin – 1,15 milliard
  6. Instagram – 1 milliard
  7. TikTok / Douyin – 800 millions
  8. QQ – 731 millions
  9. Qzone – 517 millions
  10. Sina Weibo – 497 millions

Avec 100 millions d’utilisateurs actifs par mois de plus que l’an dernier, Reddit conforte sa place dans le top 15 (430 millions), suivi par Snapchat (estimation de 382 millions de MAU) qui dépasse Twitter (estimation de 340 millions de MAU). Viennent ensuite Pinterest, qui a connu lui aussi une belle progression entre 2019 et 2020, avec 322 millions d’utilisateurs actifs chaque mois, et Kuaishou, une application chinoise de partage de vidéo (316 millions de MAU).

D’autres réseaux, comme LinkedIn, Baidu Tieba ou encore Skype devraient compléter la liste, mais ces plateformes n’ont pas communiqué leurs chiffres cette année.

Les applications de messagerie les plus populaires : WhatsApp, Messenger et WeChat

Parmi les plateformes sociales les plus utilisées chaque mois, on retrouve plusieurs applications de messagerie : Messenger, WhatsApp, WeChat et QQ notamment. En tête dans 138 pays ou territoires, WhatsApp est la messagerie qui attire le plus d’utilisateurs dans le plus de régions du monde : de l’Amérique du sud, à l’Asie, en passant par la quasi-totalité de l’Afrique et l’Europe de l’ouest, dont la France.

De son côté, Facebook Messenger est particulièrement présent aux États-Unis, en Afrique du nord, en Europe de l’est et en Australie. D’autres pays préfèrent quant à eux utiliser des applications telles que Viber, Line, Skype ou WeChat. Ces données ont été récoltées par Similarweb en décembre 2019.

Le rapport We Are Social / Hootsuite est une vraie mine d’or, toutes les informations récoltées dans le cadre de cette étude sont disponibles sur ce document.

Source: blogdumoderateur.com

Les enfants pauvres passeraient deux heures de plus par jour devant un écran que les enfants riches

Selon une étude, les revenus du foyer auraient une incidence sur le temps passé par les enfants devant un écran.

Cette étude fait un point complet sur la consommation des médias par les jeunes américains. Crédit : Vidal Balielo Jr. / Pexels

Une étude du média à but non lucratif Common Sense tire la sonnette d’alarme : l’usage des technologies varie selon la classe sociale et les revenus d’un foyer. Cette conclusion se base sur un panel de 1 600 jeunes américains âgés de 8 à 18 ans, classés en deux catégories : les « tweens » (8 à 12 ans) et les « teens » (13 à 18 ans).  Elle s’intéresse à leur consommation de médias au sens large, des livres à la radio en passant par les médias sociaux. Elle s’intéresse également à l’évolution des pratiques entre 2015 et 2019.

Un temps d’écran quotidien considérable

La moyenne du temps d’écran quotidien observée en 2019 est gigantesque : 4h44 par jour pour les tweens, 7h22 pour les teens. Et cela n’inclue pas les usages en lien avec l’école ou les devoirs, uniquement les temps de loisirs… C’est 4 minutes de plus qu’en 2015 pour le premier groupe, 42 minutes de plus pour le deuxième. S’il s’agit d’une moyenne, la surconsommation est tout de même généralisée, 62% des teens passant ainsi plus de 4 heures par jour devant un écran. Le reste des médias est beaucoup moins élevé : 1h10 pour les tweens, 2h27 pour les teens.

Source : étude Media Use by Tweens and Teens 2019 réalisée par Common Sense, commonsensemedia.org

Une consommation de vidéo qui a doublé

Si la consommation globale n’a que légèrement augmenté en 4 ans, la consommation de vidéos a elle explosé. Ils sont ainsi deux fois plus à regarder des vidéos tous les jours, passant de 24% à 56% des 8-12 ans. et de 34% à 69% des 13-18 ans. Le temps passé sur ce format a également doublé, passant globalement de 30 minutes à 1 heure par jour. YouTube est largement en tête des plateformes utilisées, 53% des 8-12 ans indiquant ainsi que c’est le site qu’ils utilisent le plus (même s’il est réservé aux plus de 13 ans). La consultation de vidéos est également l’activité qu’ils apprécient le plus parmi leurs consommations de médias.

Source : étude Media Use by Tweens and Teens 2019 réalisée par Common Sense, commonsensemedia.org

La télévision perd encore du terrain

La consommation de la télévision a profondément changé, et perd du terrain. En 4 ans, la moyenne de visionnage a baissé de presque 30 minutes par jour. La consommation à la demande est devenue le principal mode de consommation (42 minutes par jour), devant celle sur d’autres appareils (tablette ou mobile par exemple) avec 38 minutes quotidiennes, les programme en direct sut la TV étant reléguées au troisième rang, avec seulement 25 minutes.

Source : étude Media Use by Tweens and Teens 2019 réalisée par Common Sense, commonsensemedia.org

Une consommation fortement corrélée à la situation économique

La différence est flagrante. Presque deux heures par jour de consommation séparent les tweens les plus favorisés (plus de 100 000 dollars de revenus par an pour le foyer) des plus pauvres (moins de 35 000 dollars par an). Le temps d’écran passe ainsi de 3h59 par jour à 5h49, la différence chez les teens étant quasiment la même : 6h49 contre 8h32. Pourtant, le taux d’équipement est fort logiquement plus élevé chez les plus favorisés, même si les écarts se resserrent. 94% des enfants les plus riches ont accès à un ordinateur chez eux, contre 73% chez les plus pauvres.

Les livres et les médias sociaux en stagnation

La lecture est encore présente chez les plus jeunes avec en moyenne 30 minutes de lecture par jour. Un sur deux déclare lire pour le plaisir au moins une fois par semaine. Les enfants dont les parents ont un diplôme universitaire ont plus de chances d’aimer « beaucoup » lire (37% contre 24% en moyenne), mais aussi de le faire quotidiennement (34% contre 20%). Le temps passé sur les médias sociaux a lui très peu évolué, passant de 1h11 à 1h10 par jour en 4 ans. La proportion de jeunes les utilisant tous les jours a en revanche augmenté, de 45% en 2015 à 63% en 2019.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com

Les usages du digital, du social et du mobile au second trimestre 2019

Hootsuite et We Are Social publient leur rapport concernant les usages du digital, du social et du mobile au second trimestre 2019.

Le mobile et l’accès à Internet toujours en croissance

L’usage du mobile reste aujourd’hui très fort à travers le globe, tout comme l’accès à Internet qui connait une croissance de 8,2% dans le monde. Désormais, 56% de la population mondiale a accès à internet, la moitié (51%) de cette population y accède via mobile.

Environ 5,1 milliards de personnes disposent d’un téléphone mobile à travers la planète. Plus de 4,3 milliards de personnes ont accès à Internet : parmi eux, 3,5 milliards utilisent les réseaux sociaux, dont 3,4 milliards sur mobile.

La vidéo reste le format le plus consommé

Parmi les activités des internautes, le visionnage vidéo reste très courant à travers le monde. 93% des internautes regardent des vidéos en ligne et 51% regardent des vlogs.

À lire également
Le numérique émet 4% des gaz à effet de serre du monde

L’écoute de musique par le biais des services de streaming est la deuxième activité la plus pratiquée avec 70% d’usage. L’écoute de la radio est une activité pratiquée par 47% des internautes et le podcast par 39%.

Concernant la consommation de vidéos, le visionnage de compétitions e-sportives prend de plus en plus de poids chez les internautes âgés de 16 à 24 ans et les 25-34 ans. Près d’un milliard de personnes dans le monde ont assisté à un tournoi e-sport au cours des derniers mois, notamment dans les pays asiatiques. Le rapport estime qu’environ 1,25 milliard de personnes ont regardé une compétition de jeux vidéo en ligne récemment. Hors compétition, 44% des 16-24 ans regardent des live streams de jeux vidéo, 37% des 25-34 ans et 25% des 35-44 ans.

Les réseaux sociaux en détail

Concernant les usages des réseaux, l’étude estime que 3,5 milliards d’internautes sont actifs sur les réseaux sociaux, soit 46% de la population mondiale. En moyenne, les internautes âgés entre 16 et 34 ans ont 9 comptes de réseaux sociaux différents. Ce chiffre est à 7,9 pour les 35-44 ans, 6,3 pour les 45-54 ans et 5,1 pour les 55-64 ans.

Facebook continue d’être le réseau social qui compte le plus d’utilisateurs actifs avec 2,375 milliards de comptes répertoriés. Suivent ces plateformes :

  • YouTube avec 2 milliards de comptes
  • WhatsApp avec 1,6 milliard de comptes
  • Messenger avec 1,3 milliard de comptes
  • WeChat avec 1,112 milliard de comptes
  • Instagram avec 1 milliard de comptes
  • QQ avec 823 millions de comptes
  • QZone avec 572 millions de comptes
  • TikTok avec 500 millions de comptes
  • Weibo avec 465 million de comptes

La publicité sur les réseaux sociaux

Le rapport note que l’audience publicitaire de Snapchat a bondi de 19% au cours des trois derniers mois, atteignant un total de 369 millions d’utilisateurs en juillet 2019. C’est la plus grosse progression concernant l’audience publicitaire dans les réseaux sociaux. La croissance d’Instagram est de 5,9%, celle de Facebook 3% et LinkedIn 4%. Seul Twitter est en perte de vitesse avec -3,1%.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com