Mesurer la satisfaction de vos clients

Quoi de mieux qu’une nouvelle année pour prendre de bonnes résolutions et revoir sa stratégie. Afin d’en tirer les avantages et les inconvénients, chaque entreprise doit se tourner vers les principaux intéressés, à savoir, leurs clients.

Il est essentiel de bien comprendre l’importance de la satisfaction client car elle représente un enjeu majeur dans la pérennité et le développement de toute activité. Votre client est votre premier prospect.

La satisfaction client, un atout pour votre entreprise ?

Nombreuses sont les entreprises qui se tournent naturellement vers l’étude de la satisfaction de leur client car il ne faut pas oublier qu’un client satisfait sera beaucoup plus disposé à renouveler ses achats mais aussi à développer un bouche-à-oreille positif. Vous l’aurez compris, à l’inverse, un client insatisfait aura tendance à vous créer une réputation ou une e-réputation négative auprès de leurs proches ou sur les réseaux sociaux.

La satisfaction client se définit donc comme le résultat de la comparaison du client entre ses attentes initiales et sa perception de la performance proposée et repose sur quatre dimensions essentielles qui sont indissociables.

1. La dimension cognitive

À ce stade-là, la satisfaction client ne représente rien d’autre qu’un jugement face à la performance d’un produit ou d’un service. Il est alors important de se poser les questions suivantes :

  • Mon produit/service est-il utile ou non ?
  • Mon produit/service est-il adapté à la situation ?
  • Mon produit/service dépasse-t-il les attentes du client ?

Vous l’aurez compris, la dimension cognitive n’est qu’une vision rationnelle de la satisfaction client.

2. La dimension émotionnelle

La satisfaction client est subjective et repose sur les émotions du client. Elle n’est donc pas purement rationnelle. Un client satisfait du produit ou service que vous commercialisez va ressentir des émotions positives pendant et après achat. De ce fait, la satisfaction client devient difficile à mesurer.

Cependant, il ne faut pas s’arrêter là car il ne suffit pas de proposer un produit ou un service de qualité pour satisfaire les clients et générer des ventes, il faut aussi centrer sa stratégie sur le parcours d’achat, qui lui aussi va générer des émotions positives et négatives ; c’est ce que l’on appelle une approche user-centric.

3. La dimension affective et comportementale

Toujours dans une optique d’une mesure précise de la satisfaction client et,en complément, des deux autres dimensions.Il faut prendre en compte la dimension affective et comportementale.

Bien évidemment, même si l’expérience de votre client s’est bien déroulée, vous ne pouvez pas être certain que ce dernier va recommander votre marque autour de lui. C’est pourquoi, lorsque vous établirez votre questionnaire de satisfaction, il faudra le lui demander directement.

Sachez que désormais, 64% des consommateurs jugent que l’expérience client en magasin est plus importante que le prix lors du choix d’une marque ou d’une enseigne.

4. La dimension comportementale

Dans cette partie,il faut prendre en compte l’aspect fidélisation. Satisfaire un client, c’est bien, le fidéliser, c’est mieux.

Un client insatisfait peut tout à fait rester fidèle à votre marque et, à l’inverse, un client satisfait peut aller voir la concurrence pour ses prochains achats. Pour des raisons simples, le besoin de nouveauté, les offres promotionnelles ou la pression liée à son environnement.

De ce fait, pensez à mesurer également l’intention de rachat.

Pourquoi mesurer la satisfaction de ses clients ?

Dans un premier temps, mesurer la satisfaction de ses clients apporte des avantages non négligeables pour une entreprise. Cependant, pour en bénéficier, il faut savoir se montrer à l’écoute et accorder du temps à ses consommateurs pour comprendre leur besoin et les faire se sentir en confiance et priten compte.

En lui demandant son avis sur votre produit ou service, vous l’impliquerez à la vie de votre marque et lui donnerez ainsi un moyen d’expression. Les remarques positives ou négatives que vous récupérerez ne pourront qu’être bénéfiques à l’évolution de votre activité. Gardez également à l’esprit,qu’avec l’accès facile et rapide aux informations sur les marques, le client devient versatile et sans solution de votre part suite à une mauvaise expérience client, ce dernier ne se fera pas prier pour se rendre chez vos concurrents.

Par ailleurs, la satisfaction client vous permet de fidéliser vos clients. Avec une bonne écoute active, vous pourrez les engager plus facilement envers votre marque et ainsi les fidéliser. Il est plus facile de garder ses clients que d’en acquérir de nouveaux.

Ensuite, il faut veiller à se montrer rassurant vis-à-vis de ses clients. C’est en cela que la mesure de la satisfaction client est essentielle. Elle se traduit via les avis clients auxquels ont accès vos prospects. 88% des consommateurs consultent des avis avant un achat car ils suppriment la peur de l’inconnu et rassurent sur la qualité de vos produits ou services et 68% des consommateurs ont plus confiance dans une marque quand ils voient des avis positifs et négatifsd’après une étude de l’IFOP.

Mesurer la satisfaction de vos clients a également pour but de vous faire améliorer,de manière continue,votre activité en changeant radicalement les points négatifs et en mettant en avant les points positifs réceptionnés lors des avis de vos consommateurs. Vous aurez ainsi un avantage concurrentiel par rapport à vos concurrents. Cela vous permettra également de lutter contre l’insatisfaction et ainsi éviter de voir votre chiffre d’affaires diminuer.

Comment la mesure-t-on ?

Les enquêtes de satisfaction

Elles correspondent à l’approche « standard » pour collecter des données sur la satisfaction de vos clients envers votre entreprise. Il suffit de demander à vos clients s’ils sont satisfaits, avec ou sans question de suivi. Vous pouvez ainsi retrouver :

  • Les enquêtes In-App : il s’agit d’intégrer une barre de feedback discrète sur votre site internet avec plusieurs questions ;
  • Les sondages post-service : il s’agit d’un sondage envoyé soit par mail soit via un chat en ligne juste après que le client ait acheté votre produit ou service ;
  • Les sondages par mail : il permet d’obtenir des réponses plus approfondies sur l’expérience de vos clients. Ce très bon outil présente malgré tout, le plus faible taux de réponse.

Le score de satisfaction client (CSAT)

Cet indicateur de satisfaction client est le plus courant. Il demande à votre client d’estimer son niveau de satisfaction par rapport à votre marque, produit ou service. Vous obtenez ainsi une note moyenne. L’échelle se situe le plus souvent de 1 à 3, 1 à 5 ou encore 1 à 10.

Le Net Promoter Score (NPS)

Cette méthode mesure la probabilité qu’un client vous réfère à quelqu’un et mesure parfaitement la fidélité de vos clients. Demandez à vos clients de vous recommander sur une échelle de 1 à 10. Pour calculer votre score NPS, prenez le pourcentage des répondants faisant partie de la catégorie « promoteurs » (10-9) et soustrayez le taux de « détracteurs » (0-6).

Le Customer Effort Score (CES)

Cette méthode interroge le client sur l’effort que la résolution de leur problème a coûté, le plus souvent sur une échelle de 1 (pour très peu d’effort) à 7 (pour un grand effort).

Le but principal est de réduire cette valeur en moyenne. D’après le CEB , 96 % des clients ayant choisi une valeur élevée pour leurs efforts ont montré une baisse de fidélité, contre 9 % seulement pour ceux ayant déclaré un faible niveau.

Le social media Monitoring

Vous le savez sûrement mais les réseaux sociaux ont un impact conséquent sur la qualité des relations entre votre entreprise et vos clients. C’est le lieu idéal pour partir à la recherche d’informations et regarder ce qui se dit de votre société. Pour bien comprendre et analyser ces commentaires,vous pouvez faire appel à de nombreux outils comme Google AlertsMention ou encore Social Mention.

« La raison d’être d’une entreprise est de créer et garder un client » – Théodore Levitt

Source: Webmarketing & co’m

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>