Les enfants pauvres passeraient deux heures de plus par jour devant un écran que les enfants riches

Selon une étude, les revenus du foyer auraient une incidence sur le temps passé par les enfants devant un écran.

Cette étude fait un point complet sur la consommation des médias par les jeunes américains. Crédit : Vidal Balielo Jr. / Pexels

Une étude du média à but non lucratif Common Sense tire la sonnette d’alarme : l’usage des technologies varie selon la classe sociale et les revenus d’un foyer. Cette conclusion se base sur un panel de 1 600 jeunes américains âgés de 8 à 18 ans, classés en deux catégories : les « tweens » (8 à 12 ans) et les « teens » (13 à 18 ans).  Elle s’intéresse à leur consommation de médias au sens large, des livres à la radio en passant par les médias sociaux. Elle s’intéresse également à l’évolution des pratiques entre 2015 et 2019.

Un temps d’écran quotidien considérable

La moyenne du temps d’écran quotidien observée en 2019 est gigantesque : 4h44 par jour pour les tweens, 7h22 pour les teens. Et cela n’inclue pas les usages en lien avec l’école ou les devoirs, uniquement les temps de loisirs… C’est 4 minutes de plus qu’en 2015 pour le premier groupe, 42 minutes de plus pour le deuxième. S’il s’agit d’une moyenne, la surconsommation est tout de même généralisée, 62% des teens passant ainsi plus de 4 heures par jour devant un écran. Le reste des médias est beaucoup moins élevé : 1h10 pour les tweens, 2h27 pour les teens.

Source : étude Media Use by Tweens and Teens 2019 réalisée par Common Sense, commonsensemedia.org

Une consommation de vidéo qui a doublé

Si la consommation globale n’a que légèrement augmenté en 4 ans, la consommation de vidéos a elle explosé. Ils sont ainsi deux fois plus à regarder des vidéos tous les jours, passant de 24% à 56% des 8-12 ans. et de 34% à 69% des 13-18 ans. Le temps passé sur ce format a également doublé, passant globalement de 30 minutes à 1 heure par jour. YouTube est largement en tête des plateformes utilisées, 53% des 8-12 ans indiquant ainsi que c’est le site qu’ils utilisent le plus (même s’il est réservé aux plus de 13 ans). La consultation de vidéos est également l’activité qu’ils apprécient le plus parmi leurs consommations de médias.

Source : étude Media Use by Tweens and Teens 2019 réalisée par Common Sense, commonsensemedia.org

La télévision perd encore du terrain

La consommation de la télévision a profondément changé, et perd du terrain. En 4 ans, la moyenne de visionnage a baissé de presque 30 minutes par jour. La consommation à la demande est devenue le principal mode de consommation (42 minutes par jour), devant celle sur d’autres appareils (tablette ou mobile par exemple) avec 38 minutes quotidiennes, les programme en direct sut la TV étant reléguées au troisième rang, avec seulement 25 minutes.

Source : étude Media Use by Tweens and Teens 2019 réalisée par Common Sense, commonsensemedia.org

Une consommation fortement corrélée à la situation économique

La différence est flagrante. Presque deux heures par jour de consommation séparent les tweens les plus favorisés (plus de 100 000 dollars de revenus par an pour le foyer) des plus pauvres (moins de 35 000 dollars par an). Le temps d’écran passe ainsi de 3h59 par jour à 5h49, la différence chez les teens étant quasiment la même : 6h49 contre 8h32. Pourtant, le taux d’équipement est fort logiquement plus élevé chez les plus favorisés, même si les écarts se resserrent. 94% des enfants les plus riches ont accès à un ordinateur chez eux, contre 73% chez les plus pauvres.

Les livres et les médias sociaux en stagnation

La lecture est encore présente chez les plus jeunes avec en moyenne 30 minutes de lecture par jour. Un sur deux déclare lire pour le plaisir au moins une fois par semaine. Les enfants dont les parents ont un diplôme universitaire ont plus de chances d’aimer « beaucoup » lire (37% contre 24% en moyenne), mais aussi de le faire quotidiennement (34% contre 20%). Le temps passé sur les médias sociaux a lui très peu évolué, passant de 1h11 à 1h10 par jour en 4 ans. La proportion de jeunes les utilisant tous les jours a en revanche augmenté, de 45% en 2015 à 63% en 2019.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>