Facebook annonce Horizon, son réseau social en réalité virtuelle massivement multijoueur

Facebook a annoncé hier le lancement en 2020 d’Horizon, un univers social en réalité virtuelle. Un monde qui s’annonce très riche et qui n’est pas sans rappeler Second Life, les Sims et Ready Player One.

Horizon sera un monde complexe où les joueurs pourront créer leurs propres environnements et jeux. Il sera possible de jouer, d’échanger avec ses amis, ou simplement de se balader dans les paysages du jeu. Très concrètement, les premières images font penser à Second Life avec un univers en réalité virtuelle. Il faudra donc posséder un casque de VR Oculus pour entrer dans cette expérience. Facebook a choisi une esthétique très cartoon qui fait un peu penser aux Sims.  Les joueurs pourront créer leur propre avatar virtuel et se de déplacer à partir d’une place du village, entre les différents lieux, via des portails appelés Telepods. De nombreuses actions seront possibles : regarder des films, consommer des contenus, jouer à des jeux, créer des objets, des lieux… Des guides humains appelés « Horizon Locals » seront aussi présents pour aider les joueurs à se repérer, ou les protéger des trolls.

[embedded content]

[embedded content]

Facebook prend en tout cas déjà très au sérieux les débordement potentiels. Il sera par exemple possible de s’isoler immédiatement dans un « espace personnel » et les utilisateurs pourront définir la distance minimum à laquelle un autre utilisateur peut les approcher. Il sera aussi possible de bloquer ou signaler un utilisateur, comme sur Facebook. Le site dédié au projet détaille déjà sur une pleine page la « citoyenneté » sur Horizon : sans surprise, il faudra être gentil, inclusif et bienveillant avec tout le monde.

Facebook montre encore une fois son attachement profond à la réalité virtuelle. Après avoir racheté Oculus pour 2 milliards en 2014, les premiers retours sont pourtant mitigés. La VR peine à s’imposer auprès du grand public, et reste limitée par la nécessité d’un équipement matériel dédié et coûteux. Côté business et monétisation, Horizon a évidemment un potentiel énorme. On imagine déjà les formats totalement immersifs destinés aux marques et aux annonceurs, des magasins virtuels dédiés aux marques, des produits à acheter virtuellement, etc. Surtout, cela contribuerait (si ça marche, et rien n’est moins sûr) à offrir à Facebook de nouveaux leviers de croissance pour son audience, et créer de nouveaux inventaires monétisables. On a en tout cas hâte de voir comment va réagir le public : pas sûr en effet qu’il fasse confiance à Facebook pour créer et gérer un monde aussi immersif.

Facebook annonce un lancement d’Horizon au début 2020 en beta fermée. Pour s’y inscrire, rendez-vous sur ce lien.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source: blogdumoderateur.com

Nos Clients

Nous travaillons avec des PME et des multinationales