Une publication sur Instagram sans hashtag c’est comme un mojito sans feuilles de menthe. En marketing social media, ils sont la pierre angulaire de la visibilité d’un compte Instagram et le vecteur essentiel pour conquérir une audience qualifiée.

Impossible de passer à côté d’eux. Déjà sur Twitter ils sont partout. Pour les marques, les hashtags sur Instagram sont essentiels et assurent une exposition de leur marque ou média au-delà de leurs abonnés existants.

Si vous n’avez pas encore de compte Instagram pour votre entreprise, il est encore temps de se lancer. Instagram est un des réseaux sociaux les plus populaires du moment. Découvrons ensemble comment bien les utiliser.

Lire aussi : Pourquoi et comment investir les stories pour votre stratégie marketing ? 

Un vecteur de visibilité

La hashtag permet d’exposer sa marque. Lorsqu’un utilisateur clique sur un hashtag, il peut accéder à l’ensemble des publications publiques qui comporte ce même hashtag. Il est encore un des rares leviers efficaces pour se faire connaître et un moyen d’étendre sa couverture.

Un vecteur d’engagement

Indéniablement, avec une utilisation judicieuse des hashtag, n’importe quelle marque ou entreprise peut se connecter à des prospects potentiels, et ce qu’importe le secteur d’activité de l’entreprise (oui, il y a de la place pour tous sur Instagram !).

Choisir des hashtags en ne gardant que les plus pertinents

Dans l’utilisation des hashtags, Instagram préconise de ne pas en abuser et surtout de choisir des  hashtags en fonction de la cible que vous souhaitez atteindre. En effet, la facilité serait de n’utiliser que les hashtag populaires tels que #Instagram #Picofthday ou encore #love avec la certitude que votre photo soit noyée dans un flux continu de photo. Là, à moins d’avoir la photo du siècle vous n’allez pas attirer une audience suffisamment précise.

Pour garder une ligne directrice, il est recommandé de se définir plusieurs blocs d’une dizaine de hashtag maximum préétabli en fonction du type de photo que vous publiez. C’est en conservant cette stratégie éditoriale que vous parviendrez à construire des communautés engagés.Ces blocs peuvent être de 3 sortes :

  • Marque : imaginez un hashtag lié à la marque ou au nom de votre entreprise afin de permettre à votre audience d’identifier certaines publications en pensant à vous. C’est moyen efficace de générer de l’UGC et de repérer des photos sur lesquelles vous pourrez mettre en valeur votre communauté. Exemple : #HashtagDeMaMarque
  • Lieu : si votre audience est délimitée dans une zone géographique, il est recommandé de placer des hashtag à résonance locale. En fonction cela peut être le nom de la ville, du département ou le région. #Lorient #Morbihan #Bretagne
  • Thématique : enfin en fonction du caractère de votre publication, vous pouvez ajouter des hashtag dédiés. Un conseil efficace : tapez des hashtag dans la barre de recherche. Instagram vous suggéra plusieurs hashtags , du plus populaires aux moins populaires. N’hésitez pas à utiliser l’anglais comme le français.

Cela donnerait : #Marque1 #Marque2 #Lieu #Lieu2 #ThématiqueEnAnglais #ThématiqueEnFrançais

Le choix des hashtags ne peut se faire au hasard ou uniquement selon votre intuition. Repérez également les hashtag utilisés par vos concurrents sur les types de photos similaires aux vôtres pour vous donner des idées. Des outils en ligne existent également comme Hashtagify.

Enfin, sachez qu’une fois que vous avez construit une communauté engagée et qualifiée, les outils publicitaires de Facebook vous permettront de réaliser des campagnes précises afin de passer à l’étape d’acquisition de prospect. Plus votre communauté est qualifiée, plus vos coûts d’acquisition seront performants. En cela, Instagram deviendra rentable pour faire de vos abonnés des clients rentables. 

Restons connectés !

Inscrivez-vous à la newsletter et accédez à des astuces, conseils et dernières nouveautés pour le développement de vos réseaux sociaux.

You have Successfully Subscribed!

Jonathan Le Borgne

Nos Clients

Nous travaillons avec des PME et des multinationales